Viser loin avec une très longue focale est compliqué. Surtout si le sujet est en mouvement. Car une fois l’oeil du photographe collé à l’oeilleton du boitier photo, il ne voit plus rien sur son champ périphérique. L’utilisation de très longues focales accentue d’autant plus cet effet « tunnel ».
Il est alors très compliqué de « retrouver » l’objet visé une fois perdu, les oiseaux ou les avions en vol font rarement du surplace pour vous permettre de les recadrer…

La seule solution consiste à décoller l’oeil de l’appareil pour retrouver la cible, à réaligner au jugé l’objectif, puis rapidement remettre l’oeil derrière le boitier en espérant que l’on est encore sur le sujet visé.
Une vraie gymnastique ! Avec malheureusement un taux d’échecs élevé lorsque l’on débute dans l’utilisation de longues focales.

ViseurUn fabricant a tenté de répondre au problème en commercialisant un accessoire qui prend la forme d’un viseur externe. Il vient se fixer sur la prise du flash externe, au sommet du boitier photo.
Cela fait maintenant un an que j’utilise ce dispositif. C’est plutôt efficace.
Je souhaitais partager avec vous l’utilisation de cet accessoire méconnu de ceux qui débutent.

Je pense que c’est un excellent moyen de développer la coordination oeil/main pour ceux qui franchissent le seuil des 500mm de focale.

Car l’objectif final reste de développer une sorte de « mémoire gestuelle ». Une fois cette routine mise en place, elle doit vous permettre « d’aligner » intuitivement votre objectif sur la cible sans même y penser. C’est la connaissance de votre matériel et l’entrainement qui permettent de « trouver » immédiatement la cible dans l’oculaire et de la poursuivre dans ses mouvements.

Il suffit d’observer un tireur de ball-trap pour comprendre ce que je veux dire par mémoire gestuelle. La vitesse à laquelle ils alignent leur pigeon d’argile presque sans viser est impressionnante. On peut parvenir à faire la même chose avec un 600mm ou plus avec un peu d’entrainement, en s’aidant d’un viseur externe pour débuter.

Lien vers le fabriquant du viseur

Rédigé par Richard

En voyage permanent...

(8 commentaires)

  1. Sympathique accessoire…
    J’ai déjà du mal à ‘suivre’ un goéland avec mon vieux 70-200 alors je n’envisage même pas ( Sans parler budget… ) de passer à des focales plus longues… Je me vois bien essayer de stopper un Rafale au 600 f/4 !!!
    😉

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour Roger, tu peux commencer par t’entrainer sur des avions de ligne. Ils ont tendance en conditions normales à emprunter des trajectoire rectilignes, à des vitesses stables.
      😂

      J'aime

  2. Hello Richard
    Un outil vraiment utile, je vais l’essayer sur un 600mm f4.0, surtout lors de la poursuite de l’oiseau bleu, l’ami Martin le pêcheur
    Je t’en dirai des nouvelles sur les Pixelistes, à bientôt

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s